A la conquête de l’Arbeitlosengeld !

Que vous ayez été licencié ou que vous ayez démissionné de votre emploi en Allemagne, vous pouvez prétendre à des droits au chômage (Arbeitlosengeld) si vous avez travaillé au moins un an dans une entreprise allemande.

Mais pour cela il va falloir s’accrocher car déjà qu’en français ce genre de démarche peut être compliqué (notamment quand on est un jeune diplômé au chômage), mais alors en allemand une aide est la bienvenue.

arbeitsagentur_arbeitlosengeld_berlin

Pour ma part je me suis rendue à l’Arbeitsagentur de mon quartier. Vérifiez les horaires avant de vous y rendre car souvent les agences ne sont ouvertes que le matin. Là on m’a redirigé vers une autre Arbeitsagentur spécialisée pour les diplômés… mais qui est à une demi-heure de S-Bahn de mon domicile, à Westend.

Dans cette agence, je me suis rendue à l’accueil avec ma carte d’identité et mon Anmeldung (munissez-vous toujours de ces documents). Mais il était déjà trop tard pour espérer un rendez-vous. La sympathique employée a tout de fois enregistré mon nom et la date. Ainsi mon inscription, donc mes droits, sont pris en compte dès ce jour. Elle m’a aussi donné un document à remplir.

Je suis revenue le lendemain pour l’ouverture. Heureusement que j’étais en avance car une demi-heure avant que les portes n’ouvrent il y avait déjà deux personnes qui attendaient.
A l’accueil on m’a de nouveau enregistrée et envoyée dans la salle d’attente. 10 minutes plus tard je suis appelée dans un bureau. J’ai affaire à une salariée apprentie, elle aussi très gentille. Elle regarde le document que j’ai complété, me pose quelques questions, tape sur son ordinateur et me sort une liasse de documents. Dès que j’aurai rempli ces papiers (dont l’Arbeitlosengeld Antrag) et réuni une autre foule de documents je dois appeler pour prendre rendez-vous.

Les papiers à réunir pour l’Arbeitlosengeld Antrag :
– Compléter l’Antrag lui-même
– Un document est à faire remplir par votre ancienne entreprise qui doit aussi vous fournir une Arbeitsbescheinigung (certificat de travail comportant les dates d’emploi)
– Apporter votre Lohnsteuerkarte
– Si vous vous êtes inscrit tard et/ou si vous avez démissionné vous devez répondre par écrit à plusieurs questions sur le pourquoi du comment.
– Selon les cas il y a d’autres documents à apporter ou compléter, la liste n’est pas exhaustive !

Deux jours plus tard, très fière d’avoir réussi cette première épreuve, j’appelle au numéro indiqué. La personne au téléphone est étonnée que j’appelle pour prendre un rendez-vous. J’insiste, elle vérifie. Ah oui, dans mon cas il faut prendre rendez-vous pour remettre l’Antrag. Rendez-vous est donc pris 3 jours plus tard.

Entre temps je reçois une lettre qui m’indique la date de mon rendez-vous avec ma conseillère emploi. Au début je crois que j’ai reçu le courrier trop tard car la date indiquée correspond à la veille. Mais en fait c’est en juillet et non en juin… Je rencontrerai donc ma conseillère dans un mois.

Le jour de mon rendez-vous pour obtenir l’Arbeitlosengeld, fébrile et espérant que je n’ai rien oublié des nombreux documents à réunir, je me rends à ma lointaine agence. Mais là, stupeur, ce n’est pas ici que j’ai rendez-vous mais à Pankow, mon quartier. S-bahn retour, j’arrive à l’Arbeitsagentur de Pankow. Re-stupeur, on me dit que mon rendez-vous est au Job Center, de l’autre coté de la rue. J’y vais, me rends encore une fois à l’accueil, prends l’ascenseur, arpente les couloirs, trouve la salle d’attente 101.2B.

jobcenter_arbeitlosengeld_berlin

J’attends… les personnes qui attendaient avec moi disparaissent quand leur nom est appelé. Le fils de l’un d’eux me fait la causette, ça passe le temps. Au bout d’un moment j’interroge quand même une employée qui passe. Elle se renseigne. Comme je suis arrivée en retard pour mon rendez-vous (que je pensais être à Charlottenburg) je dois en prendre un nouveau pour le lendemain.

Deuxième essai le lendemain donc. Je retrouve sans problème ma salle d’attente et mon tour vient rapidement. La jeune femme qui me reçoit regarde mes documents… et bien non, ce n’est pas au Job Center que je dois les donner mais à l’Arbeitsagentur. Rhaaa. Le Job Center s’occupent des chômeurs de longue durée et ceux qui touchent le Hartz IV (équivalent du RSA). Devant mon air désemparé elle me dit que je devrai au contraire me réjouir de ne pas (encore) dépendre du Job Center.

Je retourne donc de l’autre coté de la rue, à l’Arbeitsagentur de Pankow. Là on me confirme qu’il faut que je prenne rendez-vous à celle de Westend. Je comprends que la personne qui m’a donnée le rendez-vous par téléphone s’est trompée et que c’est grâce à elle que j’ai sacrifié deux matinées dans le S-Bahn, les zones d’accueil et les salles d’attente. Je décide donc de retourner en personne à l’agence de Westend pour assurer la réservation de ce rendez-vous. Là bas je leur explique ma situation. On me dit de me rendre dans la salle d’attente. Une employée vient rapidement me chercher. J’ai espoir l’espace de quelques secondes que je vais pouvoir lui donner mes papiers. Non elle me propose un rendez-vous dans deux semaines. Je n’a pas le choix, il n’y a aucune disponibilité avant, j’accepte.

Deux semaines de répit plus tard je retrouve le chemin de Charlottenburg. Cette fois-ci je peux donner mon Arbeitlosengeld Antrag et les autres documents à la personne qui me reçoit. Elle m’indique le montant que je recevrai et la durée de perception. On m’enverra un courrier dans les jours suivants qui me confirmera ces informations.

Prochaine étape, mon rendez-vous avec la conseillère emploi à qui je devrai aussi donner des documents : CV, lettre de motivation, copies de mes diplômes, résultat de mes premières recherches…

Pour résumer :
1. Inscription à l’Arbeitsagentur dont vous dépendez (compléter le document d’inscription),
2. Remise de l’Arbeitlosengeld Antrag (et autres documents) à l’Arbeitsagentur dont vous dépendez lors d’un rendez-vous,
3. Réception du courrier confirmant vos droits, leur montant et leur durée,
4. Rendez-vous avec votre conseiller emploi (rendez-vous indiqué par courrier)

Le site officiel où vous trouverez toutes les informations (si vous être très fort en allemand)www.arbeitsagentur.de

4 Réponses à “A la conquête de l’Arbeitlosengeld !”

  1. Bravo Elodie, tu as fait ton bapteme de la legendaire deutsche verwaltung. Tu peux continuer en sautant la case prison. On comprend mieux les roman de Kafka apres ca, n’est ce pas? Et surout la vue par les fenêtres de ces salles d’attente lugubres est imprenable. A default d’aimer ou de rencontrer quelqu un de sympa (assez rare en general dans ce genre situation) on peut conseiller d’amener une bonne lecture. Bonne chance pour la suite et surtout retrouver un boulot 🙂

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *