Alain, cofondateur du label berlinois Deep Square

Crédit photo: Maguette M'baye

J’ai découvert l’univers musical d’Alain lors d’un open air qu’il a organisé cet été avec son label Deep Square. Un vrai open air berlinois avec la participation d’une vingtaine de Djs, dans une clairière décorée avec soin, perdu au milieu des bois, avec au loin un bout d’autoroute comme dernier signe de la civilisation.

Eté comme hiver, en club comme en open air, Alain, Jonathan et Emmanuel, les cofondateurs du label Deep Square, font danser les Berlinois et produisent la musique qu’ils aiment. Difficile à définir, c’est certainement de la house, parfois deep, parfois groovy parfois techno, toujours envoûtante et dansante. Faites un tour sur leur chaine Youtube pour vous faire une idée.

Cette musique House, c’est à Paris, notamment au Rex, qu’Alain s’y initie. Mais deux week-end à Berlin suffisent à le convaincre que le label Deep Square, qu’il va fonder avec Jonathan et Emmanuel, doit naître dans la capitale allemande. Parce que Berlin a une véritable culture et histoire de la nuit, que ses clubs tolérants sont des carrefours culturels…

Nourri de l’ambiance familiale du clubbing berlinois, Deep Square est créé en 2012. Jonathan s’occupe de l’event management, Emmanuel du management d’artistes, Alain est le directeur artistique et s’occupe des booking. Comme ses comparses il est DJ mais pour le moment il préfère porter les artistes qu’il découvre plutôt que de présenter ses propres créations. Le label comprend 7 Djs mais n’hésite pas à multiplier les collaborations, notamment pour ses EP. Le prochain sortira fin décembre 2016. Baptisé Square Box Volume 2 (vous pouvez le découvrir ici), il fait suite au premier Square Box édité il y a 2 ans qui réunissait 8 artistes et que vous pouvez écouter ici.

Deep Square c’est aussi des soirées régulièrement organisées au Ipse ou au milieu des bois l’été, et au Farbfernseher toute l’année. Ce club, c’est le deuxième salon d’Alain. On y rencontre les habitués, on y revoit ses amis et on y jouit de son ambiance familiale. Depuis 3 ans Deep Square y a sa résidence. Mais l’objectif n’est pas de se confiner à la nuit berlinoise. Les artistes de Deep Square vont jouer dans les clubs européens, en Suisse, en Pologne, en Italie, en Roumanie, dans les Balkans… et des projets de soirée en Asie se profilent.

Pour Alain, Berlin est avant tout une ville inspirante à l’ambiance unique. Le plaisir de sortir est réel et authentique. C’est pour sa nuit et sa musique qu’il est venu… et qu’il est resté. Il n’est pas naïf et considère que la vie quotidienne berlinoise est plus difficile qu’on pourrait l’imaginer avec ces boulots mal payés, ses loyers qui augmentent et ses logements de plus en plus rares. Mais Alain a ses projets musicaux bien ancrés qui le lieront à Berlin pendant encore un bon moment.

Suivez les soirées et événements de Deep Square Records sur leur page Facebook.

Les bonnes adresses d’Alain

Quand il sort, Alain a besoin de musique et donc plutôt amateur des bars club. En la matière le Farbfernseher est évidemment son préféré. Quant aux clubs, il cite le Club der Visionnäre et l’Hoppetosse pour leur sélection d’artistes, le Panorama Bar pour son ambiance et sa line up, le Berghain pour ses pouvoirs magiques indéscriptibles.

Le restaurant où il peut aller manger à toute heure ? L’Imren.
Mais l’amoureux de la nuit aime aussi la nature. L’un de ses parcs favoris est le Viktoriapark, où l’on s’étend au bord de la cascade l’été, où l’on fait de la luge quand il neige. L’un de ses restaurants préférés, le Piu39, se trouve juste en bas de la cascade.
Pour acheter des vinyls, le Space Hall qui propose une sélection intéressante par label, notamment en minimal house. C’est aussi un amateur des vinyl market organisés tous les deux mois par les magasins de vinyl et à l’Urban Spree.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *