Bars à cancer made in Prenzlauerberg

Crédit photo: Florian Dargirolle

Envie d’une bonne obstruction des poumons ? Prisonnier d’une soirée à Prenzlauerberg ? C’est ici que ça se passe. Si vous êtes plutôt allergique à la fumée, voici les bars à éviter (mais qui sont sympa quand même).

Wohnzimmer

Lettestrasse 6
Tous les jours à partir de 9h

Certainement l’un des bars les plus connus des expatriés, notamment français. Il faut dire que la Wohnzimmer a tout pour plaire avec son mobilier ostalgique, ces espaces fumeurs séparés (et seulement à partir de 20h), sa terrasse l’été avec vue sur Helmholtzplatz, son accès Wifi… Mieux vaut s’y rendre avant 21h car ensuite cela devient difficile de s’y faire une place, même en semaine.

Marietta

Stargarder Straße 13
Tous les jours à partir de 10h

Son nom est aussi désuet que son décor. Sur les petites chaises, les sofas, les poufs… ça fume ça fume sans retenue, sans séparation. Ici aussi on profite de la mini terrasse sur le trottoir pour s’aérer. Et l’hiver ambiance gemutlich à souhait sur fond de lumière tamisée.

 

Zu Mir oder zu dir

Lychener Straße 15
Tous les jours à partir de 10h

Voilà un nom bien prometteur où l’on observe, amusé, une jeune allemande qui drague un de ses compatriotes. Le minet fait semblant de ne pas comprendre et préfère rigoler avec ses potes plutôt que de porter attention aux tentatives courageuses de sa soupirante. Pour ma part j’y avais fait la connaissance d’un Berlinois retrouvé par hasard, plus tard dans la soirée, au Berghain… Bref, vous l’aurez compris, un bon endroit pour faire connaissance quoique l’ambiance soit plus pseudo hype qu’au August Fengler adjacent.

 

Fleischmöbel – s’appelle maintenant Kapitalist !

Oderbergerstrasse 2
Tous les jours à partir de 10h

Minuscule au premier abord, ce bar se prolonge par une suite de petites salles. On hésite à y entrer tellement le bâtiment semble sur le point de s’effondrer, fait plutôt rare dans un Prenzlauerberg refait à neuf. Les fumeurs invétérés iront se cacher dans la salle du fond où l’on se presse autour d’un canapé. Ceux qui peuvent attendre 20h pourront s’asseoir partout. Mention spéciale au comptoir de coin et à l’intéressante photo qui le couronne.



Café Haliflour

Schwedter Straße 26

Un peu a l’écart, un café idéal pour un dimanche après-midi. Le coin fumeur est à l’étage où même les jolies asiatiques dénudées et affichées aux murs ont une cigarette à la bouche. Beaucoup de geek et de PC addicts vu qu’il y a le Wifi. Pour le mot de passe, cherchez sur le menu placardé au-dessus du bar. Jolis serveurs soit dit en passant…

 

On ne parlera pas du feu Klub der Republik qui affirmait que nos poumons aimaient fumer…

Si vous avez de bonnes adresses, n’hésitez pas à partager !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *