Der Tag hat 28 Stunden*

J’habite dans une rue formidable peuplée de bars, de restaurants, de bébés à vélo, de touristes français, du Klub der Republik (nous en reparlerons) et d’une Ballhaus (salle de bal) qui est ma voisine directe.

La « Ballhaus Ost » étant officiellement fermée pendant l’été j’attendais avec impatience la rentrée pour profiter des spectacles qui y seraient donnés. Pourtant jeudi dernier il y avait de l’animation : des vigiles, des barrières, de jolies femmes, des fumeurs à l’extérieur et de la musique à l’intérieur. J’étais curieuse de savoir ce qui s’y passait mais… pas invitée.

Assise sur le large rebord de ma fenêtre j’observais. Jusqu’à ce que je voie l’un des invités me faire signe de la main. Il me dit de descendre et de venir profiter de la fête. Oui, être une femme est parfois utile.

soiree-ballhaus-ost-berlin
Soirée Ballhaus Ost

Un coup de rouge à lèvre plus tard, j’étais devant l’entrée. Mon hôte est allé à l’intérieur pour récupérer un nom sur la liste des invités. Après avoir parfaitement déclamé au vigile mon nouveau prénom allemand avec mon accent français, j’ai pu franchir le seuil de la Ballhaus Ost.

Au bout d’un long couloir obscure j’arrive dans une pièce immense, la salle de bal évidemment. L’ambiance est survoltée, le bar est ouvert, la musique électro, les filles sont des mannequins, les hommes des metteurs en scène. Enfin j’exagère peut être un peu, mais cette fête était une soirée de récompense (pour quoi ou pour qui, je n’ai pas compris) et il y avait du beau monde.

Le leitmotiv de la soirée : “Der Tag hat 28 Stunden” (*la journée dure 28 heures). Voilà qui me correspondait bien, moi qui pensait que ma journée se terminerait à minuit.

soiree-ballhaus-ost-berlin


Une Réponse à “Der Tag hat 28 Stunden*”

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *