Le musée de la résistance allemande

Le musée de la résistance allemande présente un pan méconnu de l’histoire, la résistance allemande contre le régime nazi ! Comme en France, la résistance en Allemagne fut le fait d’une infime partie de la population. Mais les personnes qui ont engagé leur vie contre la dictature, la doctrine nazie et pour la liberté ont montré qu’il y avait d’autres choix que celui de suivre le régime en place.

Le musée s’est établi dans le Bendlerblock . C’est là que travaillait Claus von Stauffenberg, chef d’Etat major auprès du commandant de l’Armée de Réserve et de l’Intérieur qui organisa avec un groupe de conjurés un attentat contre Hitler en juillet 1944. Membre engagé du régime et responsable militaire de premier ordre, il va peu à peu se rendre compte de la réalité du nazisme et essayer de stopper le dictateur. Il réussit à introduire une bombe lors d’une réunion à laquelle assiste Hitler et s’éclipse avant la détonation. Plusieurs soldats sont tués, le bâtiment s’effondre partiellement… mais le dictateur survit, protégé par une table ! Claus von Stauffenberg est arrêté avec trois de ses compagnons. Ils sont exécutés la nuit même dans la cour du Bendlerblock.

La résistance allemande débute dès la prise du pouvoir par le régime nazi en 1933. Une étudiante et mère de famille qui s’insurge contre le parti est assassinée dès 1935 pour avoir distribué des tracts. Ce sera le même sort en 1943 pour les étudiants munichois et hambourgeois membres du groupe de la rose blanche qui avaient écrit des tracts enjoignant les Allemands à s’insurger contre le régime.

Le musée de la résistance allemande est composée de nombreuses pièces thématiques où sont exposées les histoires de ces résistants : les résistants ouvriers, les résistants communistes, les résistants expatriés, les artistes résistants, les résistants juifs (qui ont agi notamment dans les ghettos et les camps de concentration), les étudiants résistants, les jeunes résistants (des adolescents de 15 ans ont été tués pour avoir exposé leurs opinions)… Des portraits et des vies saisissantes illustrées par de nombreux documents et photographies.

L’exploration de ce musée est presque sans fin tant il est riche en information. Prévoyez plusieurs heures de visite. La plupart des documents sont en allemand, certains traduits en anglais. Mais même les stricts francophones pourront profiter du musée grâce à des audioguides en français proposés gratuitement et qui fournissent des indications complémentaires et très intéressantes. Un musée pas très gai mais dont la découverte est indispensable car les portraits de ces résistants nous éclairent sur la guerre et nous apprennent aussi beaucoup sur l’humanité et la vie en générale.

Gedenkstätte Deutscher Widerstand
Entrée gratuite
Ouvert tous les jours de 9h à 18h
A partir de 10h le week-end et jusqu’à 20h le jeudi

4 Réponses à “Le musée de la résistance allemande”

  1. pucebdx

    Très peu de visiteurs étrangers quand j’y suis allé l’an dernier. C’est très un musée pourtant très intéressant et accessible pour les Français.
    J’y suis restée plusieurs heures à découvrir des hommes et des femmes malheureusement méconnus.
    A faire absolument !

  2. Trop peu de visiteurs dans ce musée qui vaut la peine d’être vu. Compté deux heures si vous prenez votre temps.
    A voir absolument
    Situation : En face de l’hotel Maritim à 450m de la Postdamerplatz

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *