Musée Marienfeld : l’ancien centre d’accueil des évadés de RDA

C’est dans ce bâtiment que de nombreux habitants de Berlin Est furent accueillis quand ils parvinrent à s’échapper de Berlin Ouest. De 1953 à la réunification en 1990, 1,5 millions des personnes passèrent dans ce centre d’accueil des évadés de RDA, symboles pour eux d’un changement de vie et du passage officiel de la RDA à la RFA. Les citoyens de l’Allemagne de l’Est recevaient automatiquement la nationalité de l’Allemagne de l’Ouest une fois qu’ils y étaient arrivés.

L’ancien centre d’accueil des évadés de RDA constitue aujourd’hui le musée de Marienfeld. Il est riche en informations : témoignages de personnes qui sont passées à l’Ouest et qui expliquent leurs motivations, peluches, valises et objets divers qui ont suivi leurs propriétaires dans leur fuite, vidéo qui filme la sortie d’Allemands de l’Est d’un tunnel creusé par des étudiants pour leur permettre de s’échapper, nombreux documents d’époque…

On apprend beaucoup, notamment que si 4 millions d’Allemands de l’Est sont passés en RFA entre 1949 et 1990, 600 000 Allemands de l’Ouest ont fait le chemin inverse ! Certains pour des raisons politiques mais la plupart pour des raisons personnelles (retrouver sa femme, son mari, sa famille resté bloqué à l’Est) ou économique car l’emploi était assuré en RDA. J’ai aussi découvert que le gouvernement de l’Ouest avait payé celui de l’Est pour faire sortir des prisonniers de RDA !

En bref, oubliez le musée de Checkpoint Charlie, trop cher, trop touristique et trop fréquenté. Ici vous trouverez des informations de qualité égale, gratuitement et sans être gêné par une quelconque foule.

Erinnerungsstätte Notaufnahmelager Marienfelde
Marienfelder Allee 66/80
12277 Berlin

Une Réponse à “Musée Marienfeld : l’ancien centre d’accueil des évadés de RDA”

  1. Tres bon musee. J’y ai passe 2h30 avant de me faire jeter dehors car il fermait. La visite est en plus ludique car ils ont fait des efforts d’interactivite. Je suis etonne de sa gratuite mais c’est a faire!

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *