Musée Guggenheim Berlin

Attention ne vous attendez pas à retrouver le même espace que le Guggehnheim de New York. Hébergé dans une aile de la Deutsche Bank sur Unter den Linden, le musée est composé d’une grande salle d’exposition et d’une petite librairie qui fait aussi café. Des ouvrages et des magazines sur l’art sont à disposition des visiteurs qui peuvent les consulter sur place.

Le lundi c’est gratuit ! Profitez-en pour découvrir l’exposition du moment. Jusqu’au 21 octobre place est faite au travail de Gabriel Orozco intitulé Asterisms. Deux terrains différents mais à chaque fois 1200 objets ramassés, photographiés et mis en scène. Après un match sur un terrain de sport à New York l’artiste a ramassé étiquettes, bris de verre, élastique pour cheveux, monnaie, tickets, morceaux de semelles… Sur un plage du Mexique située à proximité d’un chantier mais qui est aussi un lieu de rassemblement de baleines, l’une d’elle s’est échouée. Au bord de l’eau c’est plusieurs casques de chantiers, des centaines de bouteilles, une palme, des bouchons. (…) qui ont été retrouvés.
Une exposition où l’on se rend compte de la multitude de détritus que l’on laisse derrière nous, sciemment ou pas.

Jusqu’au 29 juillet 2012 un autre projet de la fondation Guggenheim s’était installé au Pfefferberg à Prenzlauer Berg, le LAB. Vous avez certainement vu des affiches un peu partout. Je n’y suis personnellement pas allée mais un autre blogueur berlinois qui s’y est rendu n’a pas eu l’air impressionné. Le concept : 3 laboratoires se déplacent dans 9 villes du monde pendant 6 ans. Des « talents » dans différents domaines (architecture, urbanisme, art, technologie, éducation…) réfléchissent ensemble sur des thèmes et des activités sont organisées pour le grand public. Prochaine destination de la structure qui s’était établie à Berlin ? Mumbai !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *