Les îles de Tegel

Crédit photo: Françoise Desbois (sauf photos Valentinswerder)

Il m’aura fallu 2 dimanches pour explorer les îles de Tegel, mais avec une bonne organisation, un départ matinal, et mes conseils, vous pourrez réaliser cette excursion en vélo en une journée. Les horaires indiqués sont valables pour la saison 2018. Vérifiez s’ils sont toujours valables ici.

Le lac de Tegel est, comme son nom l’indique, à côté de la ville de Tegel connue pour son aéroport. Aéroport qui aurait dû fermer depuis longtemps. Mais du fait des capacités de gestion de projet de l’administration locale, qui semblent limitées, l’aéroport de remplacement n’a toujours pas ouvert, et Tegel ne ferme pas. C’est donc sous un ciel régulièrement assombri par le vrombissement des avions que vous explorerez ce coin pourtant particulièrement agréable et vert, presque naturel.

Rendez-vous à la gare de Spandau à 9h30. Vous avez une heure pour rejoindre l’embarcadère de Havelspitze ce qui vous laisse largement le temps de flâner en chemin.
Prenez la sortie Seegefelder Str., traversez le Altstädter Ring et continuez dans la Stabholzgarten qui vous mène rapidement au bord de la Havel. Poursuivez à gauche le long du fleuve en profitant de l’agréable promenade aménagée. Suivez les panneaux qui indique la direction de Eiswerder.

Eiswerder est une île pleine de bâtiments abandonnés. Elle fut utilisée dès le 18ème siècle pour la fabrique d’armes. Après la guerre les usines deviennent des entrepôts qui conservent des réserves alimentaires en cas de blocus de Berlin-Ouest. Depuis les années 90 ce sont des studios de télé et de cinéma qui se sont établis sur l’île ainsi que quelques restaurants au bord de l’eau. On voit aussi que des logements sont en cours de construction. En longeant la rive Sud on aperçoit la citadelle de Spandau.

Après avoir traversé le pont de l’autre côté de l’île , vous découvrez un autre bâtiment en ruine surmonté d’une flèche sur laquelle est inscrite la date 1940. Prenez le sentier à gauche qui longe le fleuve. Vous verrez un petit port avec des Hausboot. Traversez le pont Spandauer-See-Brücke et prenez à droite le long de la promenade Havelspitze le long de la Havel pour rejoindre l’embarcadère.

A 10h30 le petit bateau qui dessert l’île de Valentinswerder arrive. Le capitaine est petit et trapu. Avec sa marinière et son air faussement renfrogné il ne lui manque que sa pipe pour incarner Popeye. Le tarif pour un passager et un vélo est de 4 euros par trajet.

Valentinswerder est une île privée qui fut achetée en 1874 par le grand père du propriétaire actuel. On y trouve des petites maisons aux architectures diverses et parfois intéressantes. Elles sont les résidences secondaires de quelques familles berlinoises plutôt bobo et branchées. Un vrai paradis pour les enfants qui se baladent en tirant derrière eux leur kayak ou leur bateau pneumatique. Seules quelques personnes résident sur l’île à l’année. Un petit sentier permet de faire quasiment tout le tour, et une avenue herbeuse traverse l’île. Valentinswerder compte une zone protégée marécageuse, une plage surpeuplée, un “camping” constitué de mobil home permanents, quelques pontons privés, des statues étranges, un club nautique… mais aucun café ou bar. A moins de rester un peu se baigner sur la plage, 40 minutes seront suffisantes pour faire le tour de l’île.

A 11h20 vous pouvez reprendre le bateau qui vous transporte jusqu’à Tegel Ort. Il s’agit d’une zone résidentielle avec quelques cafés typiques situé le long du chemin sur votre gauche. Un bac permet de rejoindre l’autre rive et un restaurant italien.

Pour continuer la balade, suivez le sentier à droite et longez le lac de Tegel. Au niveau de la Barschelplatz vous devrez prendre la Scharfenberger Str, puis la première à droite pour rejoindre les bords du lac. Vous arriverez ensuite au bord d’une plage et d’un embarcadère. En semaine, un bateau relie l’île privée de Scharfenberger située en face. Elle abrite depuis 1922 une école et un pensionnat. Vous croiserez peut être le bateau-Imbiss qui circule entre les différentes plages du lac de Tegel et approvisionne les nageurs.

Continuez sur le sentier Schwarzer Weg qui longe une plage aménagée privée à l’abandon et continuez dans la forêt. Au bout de 5 minutes vous découvrirez sur votre droite des sangliers et des biches. Ils sont dans des enclos et sous la responsabilité des gardes-chasse. Vous pouvez les amadouer en achetant pour 1 euro une boite de graines. Il vous suffit de choisir dans le distributeur l’animal que vous souhaitez nourrir et vous recevez la nourriture adaptée.

Reprenez la route en longeant de nouveau le lac jusqu’à arriver à la ville de Tegel. Pour accéder à la grande Greenwich promenade, vous traverserez un mini pont de San Francisco. Ce retour à la civilisation vous permettra de faire une pause bien méritée.

Quand vous aurez repris vos forces, enfourchez de nouveau votre vélo, le lac toujours sur votre droite. Pédalez jusqu’à la plage de Reiswerder surveillée par une armada de pompiers nautiques. Laissez vos vélos, et prenez le petit ferry pour rejoindre l’île de Reiswerder (départ toutes les demi heures le week-end en été, horaires ici), là encore conduit par un charismatique capitaine qui a parfois du mal à attacher son bateau.

Reiswerder est aussi un îlot, mais les sentiers y sont plus étroits qu’à Valentinswerder, les habitants moins bourges et plus âgés, et les maisons sont plutôt des cabanes en bois. En se baladant dans cette atmosphère de conte de fée, on s’attend à voir surgir Hansel et Gretel. Mais finalement ce n’est pas la maison en pain d’épice que l’on découvre, mais le bar, appelé Insel Baude. Et là, l’ambiance bonne enfant est de retour.

Revenez sur le continent en ferry, et poursuivez votre balade en vélo le long du lac. Vous atteignez rapidement Saatwinkel. De là, vous pouvez prendre le bateau qui part à 15h, 17h, et 19h et vous mène jusqu’à Havelspitze. Si l’horaire ne correspond pas et que vous ne souhaitez pas attendre dans un café du village, vous pouvez aussi rentrer en vélo jusqu’à la gare de Spandau.

2 Réponses à “Les îles de Tegel”

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.