Le meilleur lac de Berlin

Cet été, lors de l’un des rares jours ensoleillés que nous avons eus, j’ai trouvé le meilleur lac berlinois, du moins le lac idéal pour moi. Je l’ai découvert grâce à la carte interactive du Morgenpost qui vous indique les lieux de baignade les plus proches de chez vous.
https://interaktiv.morgenpost.de/badestellen-berlin-brandenburg/

Il s’agit du Straussee qui s’étend sur 4 kilomètres de long à partir de la petite ville de Strausberg. Ce lac n’est toutefois pas très large et il est même possible de le traverser à la nage.

Son premier avantage c’est sa situation peu éloignée du S-Bahn Strausberg Stadt, l’avant dernière station de la ligne S5. La ligne S5 passe dans le centre de Berlin, notamment par les stations Ostkreuz, Warschauer Str, Ostbahnhof, Alexanderplatz, Friedrichstrasse… Je vous recommande quand même de prendre vos vélos dans le S-Bahn pour rallier rapidement la station de S-Bahn Strausberg Stadt aux bords du lac (sinon c’est 10 bonnes minutes à pied), et surtout pour en faire le tour et y trouver votre spot idéal.

Dernière recommandation en matière de transport, ne descendez pas à la station Strausberg (qui est en fait la banlieue de la ville de Strausberg), mais bien à la station Strausberg Stadt. Il n y a rien à faire à la station Strausberg, à part dépenser de l’argent dans les toilettes publiques dont la porte ne s’ouvre pas, quelle que soit la somme que vous lui donniez.

Enfin arrivés à Strausberg Stadt, nous avons donc enfourché nos vélos, suivi les indications pour accéder au lac et sommes passés par le centre ville pavé, bordé de quelques maisons à colombages. Nous avons ensuite entamé le tour du lac par la gauche, conseillé par une mamie bavarde et dragueuse qui attendait le bac pour traverser le lac.

Difficile de se décider sur la mini plage où étendre nos serviettes. Les plus proches de la ville étaient déjà occupées, puis plusieurs possibilités se sont offertes à nous. Nous avons opté pour une plage privée en contrebas du chemin, mi terreuse mi sableuse, délicatement ombragée. Vêtus de nos maillots de bain, nos doigts de pied goûtent l’eau. Première surprise, c’est du sable fin qui tapisse le sol et non de la vase visqueuse comme c’est souvent le cas dans les lacs berlinois. Deuxième bonne surprise, l’eau est plutôt agréable quand on considère ces dernières semaines froides et pluvieuses. Nous décidons de traverser le lac à la nage. Un peu sportif, mais il n y a pas de courant. Sur l’autre berge, on entend par contre les voitures qui passent sur la grande route située derrière le mur forestier. Nous retournons donc sur notre rive.

Après quelques temps passés au soleil pour se sécher, nous continuons le tour du lac en vélo. Je ne vous conseille pas les extrémités du lac qui sont bordés par la route, préférez les parties centrales qui sont tout à fait paisibles, toujours ponctuées de petites ou de grandes plages. L’eau est tellement transparente que l’on se croirait (presque) aux Caraïbes.
Le seul inconvénient, c’est que ce lac fuit ! En effet cela fait plusieurs années que les riverains remarquent que le niveau de l’eau de ce lac artificiel baisse. Les spécialistes envoyés sur place n’ont pas encore trouvé la cause…

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *