Visiter Berlin en 1, 2, 3, 4 ou 5 jours

Que vous disposiez de 1, 2, 3, 4 ou 5 jours pour visiter Berlin, je vous donne le programme idéal pour ne rien manquer de la capitale allemande. J’accompagne ma famille et mes amis en visite à Berlin très régulièrement, sans compter les centaines de voyageurs qui font chaque année appel à moi pour la préparation de leur séjour Berlinois.

Alors, que faire et que voir à Berlin lors d’un premier week-end de découverte ou une semaine de vacances ? Voici le programme idéal pour visiter la ville en un, deux, trois, quatre ou cinq jours, appréhender ses différents quartiers, découvrir ses musées et ses monuments.

Table des matières

Jour 1 : voir les incontournables de Berlin

Pour comprendre la capitale allemande, une visite touristique et historique s’impose. Cet itinéraire permet de découvrir des monuments et des lieux immanquables si vous n’avez qu’une journée à Berlin.

Hackescher Markt

Même si elles sont touristiques, j’adore me promener dans cette succession de cours intérieures superbement restaurées où l’on trouve plein de petites boutiques et de cafés. j’apprécie particulièrement leur calme et l’impression d’être hors de la ville.

Alexanderplatz

Vous pouvez marcher ou prendre le S-Bahn pour une station pour relier Hackescher Markt à Alexanderplatz. La place n’est pas des plus charmantes, au contraire elle est l’exemple de l’architecture soviétique et socialiste de la RDA. Et c’est d’ailleurs ce qui fait son intérêt, en particulier la tour de la télévision en haut de laquelle vous pouvez monter et même manger (mais ça représente un certain budget), ou encore la fontaine de l’amitié entre les nations et l’horloge universelle.

l’Île aux musées, la cathédrale et le Humboldt Forum

Marchez ou prenez le bus 100 pour atteindre l’Île aux musées, un ensemble muséal classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Même si vous ne comptez pas visiter ces musées, je vous conseille de vous promener sur cette île sur laquelle l’architecture prussienne rencontre celle plus moderne du cabinet Chipperfield. Vous y admirez également la cathédrale de Berlin, le Dom, ou encore le château de Berlin reconstruit récemment pour accueillir de nombreux autres musées et attractions. Il porte aujourd’hui le nom de Humboldt Forum et devrait bientôt ouvrir ses portes.

L’université Humboldt et la Bebelplatz

En continuant le long de l’avenue Unter den Linden, vous passez devant l’opéra Staatoper rénové depuis peu de temps, et la prestigieuse université Humboldt. En face se trouve la Bebelplatz où fut organisé en 1933 un immense autodafé. Une vitrine au sol représente une bibliothèque vide. Je trouve cette œuvre mémoriale particulièrement touchante.

La Gendarmenmarkt

Rejoignez la Französische Strasse située derrière l’église Sainte Edwige remarquable par sa coupole verte. Elle vous mène à la Gendarmenmarkt, certainement l’une des plus jolies places de Berlin. C’est le moment de prendre de belles photos ! On y trouve l’église allemande, la salle de concert Konzerthaus et l’église française. Mon bon plan : pour un euro vous pouvez monter dans le clocher de l’église française et profiter d’une superbe vue.

Checkpoint Charlie

Continuez vers le Sud en suivant la Friedrichstrasse et vous arriverez au fameux Checkpoint Charlie, un point de passage qui permettait à l’époque du Mur de passer entre les secteurs américains (Kreuzberg) et soviétiques (Mitte). Très touristique, je trouve que ce carrefour a perdu son âme et que la mémoire des événements douloureux qui s’y sont déroulés n’est pas évoquée d’une manière très respectueuse.

Le Mur de la Niederkirchnerstrasse et la topographie de la terreur

Continuez vers la Niederkirchnerstrasse où se trouve un morceau assez long du mur de Berlin. C’est l’un des plus impressionnants vestiges de cette époque. Juste derrière se trouve un autre lieu de mémoire qui rappelle cette-fois ci les horreurs du nazisme. Sur ce terrain se trouvait autrefois le siège de la Gestapo et des SS. Aujourd’hui l’exposition extérieure et intérieure Topographie de la terreur, documente le régime d’oppression qui fut en place de 1933 à 1945. Passionnant et gratuit.

La Potsdamer Platz

Quartier assez futuriste et en décalage complet avec le reste de la ville, Potsdamer Platz a constitué l’un des plus grands chantiers de reconstruction après la réunification. Ce quartier autrefois très vivant avait été rasé pendant la Seconde Guerre mondiale et constituait un immense No man’s land à l’époque de la RDA. Même si ce n’est pas mon quartier préféré, j’adore passer dans le Sony Center, en particulier la nuit quand il s’illumine de couleurs changeantes.

Le mémorial de l’Holocauste et la porte de Brandenbourg

En direction du Nord, la Eberstrasse passe devant l’impressionnant mémorial de l’Holocauste constitué de centaines de stèles grises. Elles sont rassemblées sur un sol inégal et sont d’une hauteur variable ce qui donne une sensation de chaos au visiteur qui déambule dans ce labyrinthe, à la fois œuvre d’art, pièce architecturale et lieu de mémoire. 

A deux pas de là, vous découvrez la fameuse porte de Brandebourg, l’un des symboles de Berlin et de l’Allemagne. Je vous conseille de passer du côté de la Pariser Platz pour prendre vos photos. cela vous permettra d’avoir en fond la verdure du parc de Tiergarten, et si vous êtes dans le bon axe, d’apercevoir au loin la colonne de la victoire.

Le Reichstag

Autre lieu symbolique à ne pas manquer, le Reichstag, siège du parlement allemand . Il est tout de suite reconnaissable grâce à sa coupole en verre, œuvre de l’architecte Norman Foster. Théâtre de nombreux événements historiques, le bâtiment du Reichstag continue à régner sur le quartier du gouvernement où l’on admire de nombreux édifices construits après la réunification. Inscrivez-vous bien en avance pour avoir une chance de visiter gratuitement le Reichstag.

N’hésitez pas à réserver une visite guidée du centre historique avec l’un de nos guides francophones si vous souhaitez des informations historiques plus complètes que celles que vous donneront les guides de voyage.

S’il vous reste du temps, optez une balade en bateau sur la Spree, d’une heure dans le centre-ville. Les pontons d’embarquement des différentes compagnies fluviales se situent entre le Reichstag et la station de métro Friedrichstrasse. Si vous êtes à Berlin 2, 3 ou 4 jours, vous pouvez aussi opter pour une croisière privée de 2 ou 3 heures.

Jour 2 : découvrir les quartiers branchés de Berlin

Si vous séjournez au moins deux jours à Berlin, faites un tour dans les quartiers de la capitale. C’est à Friedrichshain, Kreuzberg ou encore Prenzlauer Berg que vous goûterez à ce qui fait le sel de la ville : ses bonnes adresses, ses habitants et son mode de vie unique.

Friedrichshain, quartier punk

Commencez la matinée par une marche le long de la East Side Gallery, le tronçon du mur de Berlin le plus long encore conservé. Il est couvert de fresques réalisées en 1990 par une centaine d’artistes. L’idéal est de débuter au niveau de la station Ostbahnhof et de terminer vers Warschauer Strasse. Le trajet est d’environ 1,5 kilomètre et le matin il y a beaucoup moins de touristes que l’après-midi, donc idéal pour faire des photos.

Au niveau de la Warschauer Strasse, entrez dans le RAW. Ces anciens entrepôts industriels sont impressionnants. Ils sont couverts de fresques colorées et d’œuvres de street art qui sont repeintes très régulièrement, légalement ou non. On y trouve des clubs, des bars, une galerie d’art, une piscine, un biergarten et même un mur d’escalade.

Dirigez-vous ensuite vers la Boxhagener Platz, le cœur du quartier et l’un de mes endroits préférés. Dans les rues adjacentes, on trouve de nombreux restaurants, cafés et boutiques. Si vous êtes à Berlin le week-end, ne manquez pas le marché alimentaire sur la place le samedi, et le marché aux puces le dimanche.

Si vous avez envie de consacrer plus de temps à la découverte de Friedrichshain, vous pouvez télécharger notre itinéraire.

Kreuzberg, quartier alternatif

Le quartier turc de Berlin est aussi l’un des plus alternatifs et des plus branchés de la capitale allemande. L’un des lieux les plus en vue, c’est le marché couvert Markthalle 9. Ouvert tous les jours, sauf certains dimanches, on y trouve plusieurs stands de Street Food, un marchand de vin, une boucherie hipster et même une quincaillerie. Le jeudi soir, c’est le street food market et il y a encore plus de stands et de possibilité de se régaler. Attention toutefois à la foule, je vous recommande d’y aller tôt (vers 17h) ou tard (vers 21h).

Un peu plus loin se trouve le parc Görlitzer park. Bien qu’il souffre d’une mauvaise réputation et qu’on y croise souvent des dealers (il est déconseillé de s’y promener la nuit), c’est un hotspot aux beaux jours. De nombreux berlinois s’y retrouvent en famille ou entre amis. Il y a plusieurs terrains de sport et même une petite ferme. Tout au bout coule le romantique canal Landwehr Canal e long duquel j’adore me preomener.

Suivez ensuite la Oranienstrasse, la rue principale de Kreuzberg. Elle est à l’image du quartier, on y trouve des restaurants turcs, mais aussi des boutiques branchées cachées dans des cours intérieures, ainsi que de nombreux bars. La rue est particulièrement animée en fin de journée.

Si vous souhaitez une visite plus complète sur le Berlin alternatif, n’hésitez pas à vous inscrire à notre visite guidée Berlin insolite !

Prenzlauer Berg, quartier bobo

Si vous préférez vous promener dans un quartier tranquille et familial, direction Prenzlauer Berg. Situé sur une petite colline, c’est la destination idéale le dimanche car un grand marché aux puces est organisé dans le Mauerpark. Il est souvent animé par des groupes de musique de rue et un karaoké géant.

La Kulturbrauerei située à proximité accueille elle un marché de Street Food le dimanche. Il s’agit d’une ancienne brasserie qui s’étale sur plusieurs hectares et comprend de nombreux bâtiments de brique rouge organisés autour de grandes cours intérieures. Le détour vaut pour son architecture industrielle et son ambiance lors des événements qui y sont régulièrement organisés. J’aime beaucoup y aller quand le marché de Noël scandinave s’y installe.

A la frontière avec les quartiers de Mitte et de Wedding, ne manquez pas le mémorial du Mur de Berlin. Présentant une exposition extérieure ainsi qu’à l’intérieur d’une ancienne église, c’est un lieu de mémoire et de documentation passionnant (et gratuit). Du haut d’une plateforme, on observe l’ancienne bande de mort et le mirador préservé. Les objets présentés et les documents photographique, vidéo et sonore permettent de mieux comprendre cette partie de l’histoire allemande pas si ancienne.

Pour explorer cet ancien quartier de Berlin-Est, consultez notre parcours complet !

Jour 3 : visiter un musée et partir à l’Ouest

Si vous passez 3 jours à Berlin ou plus, plein d’options s’offrent à vous. Vous pouvez bien entendu piocher dans mes propositions des jours 4 et 5.

Les musées de Berlin

Si vous avez la chance de bénéficier d’un séjour de 3 jours à Berlin, complétez votre découverte par la visite d’un musée. On compte plus de 170 musées dans la capitale allemande, autant dire qu’il y a l’embarras du choix et qu’il m’est difficile de vous conseiller un musée en particulier. Tout dépend de vos intérêts, que ce soit l’histoire, l’art ou la culture. Vous pouvez bien entendu visiter l’un des musées de l’Île aux musées, les musées sur la RDA, ou encore des musées gratuits

Le quartier de Charlottenburg

Charlottenburg était le quartier central de Berlin-Ouest. Contrairement à Friedrichshain, Mitte, Prenzlauer Berg et Kreuzberg, il n’a presque pas changé depuis le chute du mur. C’est donc un coin authentique de la capitale où l’on trouve l’église du souvenir percée par une bombe de la Seconde Guerre mondiale, le fameux Zoo de Berlin, l’avenue commerçante Kürfustendamm, le grand parc de Tiergarten et plusieurs galeries photo renommées. Je trouve que se promener à Charlottenburg permet de découvrir une autre facette, moins branchée, de Berlin.

Suivez notre itinéraire à Charlottenburg en téléchargeant notre e-book !

Jour 4 : admirer les châteaux de Potsdam

Potsdam est à 45 minutes en train du centre-ville de Berlin. Elle est la capitale de la région du Brandebourg et ne fait donc pas partie de Berlin. Mais c’est une excursion intéressante si vous avez 4 ou 5 jours à Berlin car il faut bien compter une journée pour profiter tranquillement de Potsdam. On y trouve un immense parc avec de petits et grands châteaux, ainsi que de nombreux lacs. L’atmosphère provinciale qui y règne contraste avec l’ambiance de Berlin.

Pour vous rendre à Potsdam, il y a donc le S-bahn et plusieurs trains régionaux, mais vous pouvez aussi y aller en vélo en partant de la station de Wannsee, ou encore prendre votre vélo dans les transports ou louer une bicyclette à la sortie de la gare de Potsdam. La ville peut aussi s’explorer à pied et en transport en commun mais ce n’est pas ce que je recommande car il y a beaucoup de lieux à voir.

Le centre-ville de Potsdam

Commencez par le centre-ville de Potsdam où se trouve le musée Barberini qui présente des expositions intéressantes. Un peu plus loin, l’église St-Nicolas qui règne sur la place du vieux marché est monumentale. Vous croiserez ensuite la rue piétonne Brandenburger Strasse où l’on trouve beaucoup de cafés et de restaurants, mais mon coin préféré, c’est le petit quartier hollandais qui se résume à quelques rues très sympas.

Le parc de Sans-Souci

Bien entendu, ne manquez pas de vous promener dans le parc du château de Sans-Souci. Outre ce dernier que vous pouvez visiter, vous y trouverez aussi le nouveau palais, la maison chinoise, les bains romains, le château de Charlottenhof… Si vous êtes en vélo, notez que vous ne pouvez pédaler que sur la route goudronnée qui traverse le parc. Je vous recommande les beaux jours pour profiter pleinement du parc.

Le château de Cecilienhof

Si, comme moi, vous aimez les fleuves et les lacs, ne manquez pas de jeter un œil au château de Cecilienhof et au palais de marbre. Ils sont situés dans le nord de Potsdam, au bord de la Havel et du lac Heiliger See. Le château de Cecilienhof est remarquable par son architecture très anglaise et connue pour avoir accueilli la conférence de Potsdam à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Si vous souhaitez être accompagné par un guide francophone pour visiter Potsdam, n’hésitez pas à réserver une visite sur-mesure avec notre équipe !

Jour 5 : sortir des sentiers battus

Si vous disposez de 5 jours ou d’une semaine à Berlin, il vous reste une multitude de lieux à découvrir. Vous pouvez lire notre blog pour trouver des idées, mais voici quelques pistes que nous avons sélectionnées.

L’ancien aéroport de Tempelhof

L’aéroport de Tempelhof fut en activité jusqu’en 2008. Il s’agissait de l’un des aéroports les plus anciens du monde et il était également connu pour son architecture nazie et son rôle lors du pont aérien qui avait suivi le blocus de Berlin-Ouest par les Soviétique en 1948. Si son histoire vous intéresse, vous pouvez bénéficier de visite en anglais au sein de l’aéroport.

Les pistes d’atterrissages sont elles devenues un immense parc. Tempelhof est l’un des plus grands espaces verts citadins du monde. Ne vous attendez pas à un beau parc aménagé et arboré. Les pistes bétonnées sont toujours visibles et prises d’assaut par les amateurs de roller, de course à pied et de char à voile. Quant aux pelouses, elles accueillent des jardins partagés, des barbecues et des enfants qui font voler leur cerf-volant quand les conditions s’y prêtent. C’est un lieu parfait pour se sentir comme un Berlinois.

Les bunkers de Wedding

L’association Berliner Unterwelten a découvert et restauré plusieurs bunkers datant de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre froide. Des visites en français sont proposées pour explorer ces abris souterrains, certains utilisés, d’autres conçus et aménagés dans le cas d’une attaque nucléaire (qui heureusement n’ont jamais servis).

L’ancienne station d’écoute américaine de Teufelsberg

Amateur d’Urbex, rendez-vous à Teufelsberg ! Bien qu’il soit maintenant possible de visiter en toute légalité cette ancienne station d’écoute américaine, la sensation d’entrer dans un lieu abandonné persiste vu qu’elle est restée en l’état et se dégrade peu à peu. Vous pouvez lire nos aventures à Teufelsberg avant de vous lancer dans son exploration. La promenade dans la forêt et la vue sur Berlin valent le coup de tenter cette expédition.

Le monument soviétique de Treptower Park

Le Treptower Park est un espace vert très agréable situé dans le sud de Berlin et bordé par la Spree. Il s’y trouve un mémorial soviétique imposant qui vaut le coup d’œil. C’est l’un des premiers endroits que j’avais découvert lors de mon arrivée dans la capitale (j’y avais même fait du toboggan, ce qui n’est évidemment pas autorisé officiellement…). Un lieu à découvrir absolument si vous êtes à Berlin plusieurs jours.

J’espère que ce programme vous permettra de bien occuper vos journées, que vous restiez 1 jour ou une semaine à Berlin. Vous pouvez consulter nos articles du blog pour d’autres conseils sur la préparation de votre séjour berlinois  et nos recommandations d’hôtels par quartier et par budget.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.