Architectures futuristes à Berlin

Crédit photo: wikimedia commons

Eléonore, guide spécialiste de l’architecture berlinoise, nous fait découvrir des exemples étonnants de constructions futuristes. Profitez de sa visite dédiée à l’architecture lors de votre venue à Berlin !

Dans les années 1970, des édifices aux formes étranges et inspirées par les images des premières missions dans l’Espace ont surgi de terre. Après 1989, l’immense chantier urbain de la Réunification entraine la réalisation de projets expérimentaux, dont l’audace des formes et la superposition étrange des volumes peut également surprendre. Posés sur Berlin comme des vaisseaux terrestres prêts à décoller, ces constructions inhabituelles et étranges bousculent notre perception de l’architecture et invitent notre imaginaire à un voyage intergalactique. Petit tour en images d’une sélection de ces édifices berlinois qui flirtent avec l’imaginaire de la SF.

L’ambassade de la République Tchèque à Mitte

Inaugurée en 1978 après quatre ans de travaux, l’ancienne ambassade de la Tchécoslovaquie est aujourd’hui celle de la République Tchèque. Considéré comme un exemple d’architecture liée au style brutaliste, c’est-à-dire d’architecture dans laquelle les matériaux « bruts » sont laissés apparents, ce bâtiment dessiné par des architectes tchèques au temps de la RDA fut depuis souvent comparé à un vaisseau extra-terrestre. Une partie de son rez-de-chaussée, dont l’aménagement intérieur d’origine est encore aujourd’hui intacte, est accessible au public tous les après-midis du mardi au samedi et permet de voir des expositions d’art montées par le Centre culturel tchèque. Un voyage garanti dans l’esprit et la déco des Seventies!

Centre culturel tchèque

Le Bierpinsel à Steglitz

D’une hauteur de quarante-sept mètres, le « Bierpinsel » (littéralement le « pinceau à bière ») se dresse au milieu de la Schloßstraße tel un totem venu de l’au-delà. Conçu par des architectes ouest-allemands, cette tour cubique fut tout d’abord un restaurant dans les années 1980, puis devint une discothèque au début des années 2000. Après plusieurs changements de propriétaire qui ont laissé l’édifice se délabrer au fil du temps, le Bierpinsel est aujourd’hui fermé au public et son avenir reste plus qu’incertain. Mais une chose est sûre : les habitants de ce quartier sont très attachés à ce monument aux couleurs Pop, véritable symbole de l’ancien Berlin-Ouest !

Le musée du Bauhaus à Tiergarten

Construit d’après les plans de Walter Gropius, l’architecte qui fonda l’école du Bauhaus dans les années 1920, ce musée inauguré en 1979 présente une sélection d’objets industriels tirés des archives du Bauhaus. Pour accéder à l’entrée principale, il faut d’abord emprunter un chemin sinueux composé de passerelles, qui nous emmène dans une promenade à travers une série de volumes géométriques surprenants. Les « cheminées » arrondies du bâtiment principal sont devenues l’emblème de cette collection d’objets emblématiques du design moderne. D’ici 2019, une nouvelle tour de verre, conçue par l’agence berlinoise « Staab », viendra agrandir ce musée et lui donner une touche plus contemporaine encore.

Musée du Bauhaus

La chancellerie fédérale à Tiergarten

Plus grand bâtiment gouvernemental au monde avec une surface de 19 000 mètres carrés, la nouvelle chancellerie, achevée en 2001, est l’un des grands symboles architecturaux de la capitale fédérale réunifiée. Au quatrième niveau de ce bâtiment gigantesque, surnommé « la machine à laver » en raison de la découpe du béton et des pans vitrés en façade, se situe l’étage dit « confidentiel », un espace entièrement confiné et dédié aux réunions des cellules de crise. Si Angela Merkel a choisi de rester dans son appartement de l’île des Musées plutôt que de s’installer à la Chancellerie, c’est sans doute en raison de la taille réelle de l’appartement du chancelier, de vingt-huit mètres carrés seulement une fois tous les espaces de réception déduis !

La fondation Tchoban à Prenzlauer Berg

Spécialisée dans les expositions de dessins d’architecture, la fondation Tchoban, inaugurée en 2013, est logée dans un bâtiment dessiné par l’initiateur du projet lui-même, Serguei Tchoban. La façade extérieure, gravée de motifs abstraits qui rappellent des hiéroglyphes égyptiens, invite à un voyage hors du temps. À l’intérieur du musée, les murs en béton brut, les salles d’exposition plongées dans l’obscurité et les escaliers par lesquels on accède à une large baie vitrée surplombant les toits de ce quartier placé en haut d’une colline, sont autant de détails qui confèrent à ce lieu une atmosphère unique et presque mystique. Son concepteur, l’architecte contemporain d’origine russe Sergei Tchoban, est l’auteur d’autres projets spectaculaires et uniques à Berlin, dont l’hôtel NHOW (2011) à Friedrichshain.

Fondation Tchoban

Découvrez la visite architecture d’Eléonore ici !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *