Histoire de ponts

Crédit photo: Odile Benchereau

Dans une ville autrefois séparée en deux, les ponts sont un vrai symbole, un temps coupés ou détruits, aujourd’hui reconstruits et réunis. Vogue sur la Spree et les rails pour un tour sous les ponts de Berlin.

Oberbaumbrücke

Le plus beau pont de Berlin est un vrai emblème de la réunification. Construit entre 1894 et 1896 par l’architecte Otto Stahn il comporte deux étages sur lesquels piétons, cyclistes, voitures et métro circulent. C’est sur ce pont de style néogothique que passa la première ligne de métro berlinoise, aujourd’hui la ligne 1. Très endommagé pendant la guerre Hitler ordonne la destruction de sa partie centrale afin de freiner l’avancée de l’armée soviétique. Plus tard, les tours seront démolies par les soviétiques. Au temps du mur seule une passerelle permettant le passage de piétons est construite pour relier les deux pans du pont. Celui-ci n’est rénové qu’en 1995 et joint de nouveau Friedrichshain et Kreuzberg. Tous les ans il y a au mois d’août une bataille de fruits, de légumes et d’eau entre les habitants de ces deux quartiers qui se battaient autrefois pour affirmer leur suprématie. Du pont on a l’une des plus belles vues de Berlin. D’un coté la Fernsehturm, de l’autre les Molecule Man et le Badeshiff.
Une plaque commémorative rappelle les nombreuses victimes du mur qui ont tenté de traverser la Spree pour rejoindre Berlin Ouest et qui s’y sont noyées.

Moltkebrücke

Construit en 1886, ce pont porte aussi l’empreinte de l’architecte Otto Stahn. Il relie Moabit à Mitte et offre un point de vue dégagé sur la Chancellerie, le Reichstag et la Hauptbahnhof. Surmontés de plusieurs sculptures, notamment des dragons et autres créatures fantastiques, il vaut le coup d’œil ! Endommagé dès 1942 le pont perd aussi ses ornements en bronze qui sont détachés pour être fondus et utilisés dans la fabrication de munitions. Pont stratégique pendant la bataille de Berlin, il est dans un très mauvais état à la fin de la guerre. En 1956 on y a même découvert une bombe qui n’avait pas explosée. Il est réutilisé dès 1947 suite à une réparation de fortune. Promis à la destruction fin des années 60 du fait du développement de la circulation, le pont est sauvé in extremis car la planification routière envisagée est modifiée. En 1983, le Moltebrücke est rénové et l’on retrouve dans l’un de ses pieds un coffret comportant des documents sur sa construction.

Pont_Berlin

Weidendammer Brücke

Depuis le 17ème siècle le pont Weidendammer permet à la Friedrichstrasse de poursuivre son chemin au dessus de la Spree en offrant un magnifique point de vue sur l’île des musées. Le pont en bois qui était le troisième plus vieux pont de Berlin fut remplacé en 1825 par une structure en fonte, l’un des premiers en Europe, qui lui donna sa forme actuelle. Mais en 1894 le pont est démonté et de nouveau assemblé avec une structure plus large afin de s’adapter à la croissance de la population et du trafic. C’est à ce moment que les candélabres et l’aigle impérial que l’on peut encore aujourd’hui observer sont ajoutés. En 1914 le Weidendammer Brücke est encore en travaux, cette fois-ci à cause de la construction du métro.
Epargné par les bombardements le pont fut l’un des rares rescapés de la guerre bien qu’il fut le théâtre de plusieurs batailles décisives pendant la prise de Berlin par les alliés.

Monumentenbrücke

Ce pont construit en 1923 relie Kreuzberg à Schöneberg et passe au-dessus des voies du S-Bahn. On aperçoit au loin les hauts bâtiments de la Potsdamer Platz et le pointe du monument de Kreuzberg situé au sommet du Viktoria Park. La dernière fois que j’y suis allée, les plots en béton qui séparent la route du trottoir étaient tous peinturlés soit une jolie petite exposition urbaine.

Pont_Berlin

Behmstraßenbrücke

Ce pont passe aussi au-dessus des rails et relie Prenzlauer Berg à Wedding. De là on a de jolies vues au moment des couchers de soleil sur les toits des immeubles. Il y a aussi une petite passerelle qui emmène directement les piétons et les cyclistes à l’entrée du Mauerpark. Le pont fut épargné par la guerre mais pas par la séparation de Berlin. Il est bloqué en 1961 pour empêcher la circulation entre l’Est et l’Ouest. Quand le mur tombe, le pont est en très mauvais état. Dans le cadre de la rénovation des voies ferrées, il est démoli pour faciliter les travaux sur les rails. Un nouveau pont ouvre en 2002 après 9 ans de travaux, cicatrisant ainsi la dernière séparation au Nord de Berlin entre l’Est et l’Ouest.

Photo Coccinelle : Sten the Man

Mon blog est désormais présent Ici

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *