Le «Corps de charge lourde» ou Schwerbellastungskörper

En me baladant du côté de Yorckstrasse, je fus fort intrigué par un objet architectural ne ressemblant à aucun autre, mais surtout dont la fonction ne m’apparaissait pas évidente. Poussé par ma curiosité, je décidais d’enquêter un peu… Et je ne fus pas déçu!

Il s’agit d’un gros bâtiment cylindrique, en béton, situé au coin d’une rue, juste à côté d’un immeuble d’habitation, et dans un enclos grillagé. Je n’ai jamais rien vu qui ressemble à ça! Sur la droite, une tourelle métallique d’observation. On ne distingue ni porte ni fenêtre, je me demande donc bien à quoi ça peut servir. Un bunker peut-être? Oui mais rond?!

Fort heureusement pour moi et ma curiosité, en tournant autour du bâtiment, on tombe sur un panneau explicatif, ainsi qu’une proposition de promenade historique dans le quartier, jusqu’à Sudkreuz.

nord-sud_achse_berlinDans sa mégalomanie sans limite, Hitler avait décidé de faire de Berlin la capitale du Monde, Germania. Il demanda pour cela à l’architecte Albert Speer d’en dessiner les plans, magistraux. Bien entendu ce projet était complètement pharaonique et ne verra jamais le jour, suite à la chute du régime nazi. Subsistent néanmoins les plans et maquettes de Speer, ainsi que quelques éléments qui ont eu le temps d’être construits, et le «Schwerbellastungskörper» en fait partie. Il ne s’agit pas vraiment d’un bâtiment à part entière, mais d’un «test». Comme Berlin se trouve sur des terres marécageuses, ce bâtiment extrêmement lourd (12650 tonnes de béton!) devait vérifier la bonne tenue d’un arc de triomphe monumental à cet emplacement était envisageable. On prévoyait alors qu’il ne devait s’enfoncer dans le sol que d’environ 2cm par an. Raté, deux ans après sa construction entre 1941 et 1942, le corps lourd était déjà enfoncé de 17,5cm!

L’image ci-contre (source)montre une maquette de Speer, sur laquelle on voit l’arc de Triomphe au deuxième plan, sur l’axe Nord-Sud qui aurait grosso modo relié la Brandenburger Tor et la gare de Sudkreuz aujourd’hui, passant par ce cylindre de béton donc. Un projet plus qu’ambitieux!

P1090444 Le corps lourd est classé monument historique et donc protégé depuis 1995, après que l’on n’ai pu le dynamiter à cause de sa trop grande proximité avec des habitations.

On trouve de l’autre côté de la rue une petite porte qui permet de visiter gratuitement l’intérieur du bâtiment, ouvert du 31 Mars au 31 Octobre les mardi et mercredi de 14h à 18h, le jeudi de 10h à 18h et le dimanche de 13h à 16h. Il existe également une visite guidée de l’association Berliner Unterwelten chaque dimanche à midi, pour 6 euros.

J’ai beau aimer le béton, voir l’intérieur n’a franchement aucun intérêt, si ce n’est qu’on peut mieux apprécier la très impressionnante épaisseur des murs. La tourelle métallique située à côté, en revanche, vaut le détour pour apercevoir un beau panorama de Berlin, rare à cet endroit-là. On aperçoit nettement le Gazomètre de Schöneberg par exemple.

Photo et photo du plan: clichés personnels.

P1090448Comme je l’écrivais précédemment, un plan propose une promenade historique depuis le Schwerbellastunskörper jusqu’à la gare de Sudkreuz. Plan visible ci-contre.

En partant du cylindre de béton tout au Nord, on traverse des jardins partagés sur un parfait axe Nord-Sud, lui aussi reste de Germania. Les jardins en question, eux, existent depuis la fin de la première Guerre Mondiale, par nécessité d’approvisionnement rapide en fruits et légumes frais. Ils ont été conservés depuis. Diverse points d’informations présentant des images de la ville planifiée mais non réalisée sont également visibles sur le parcours.

Tout au Sud, la promenade finit par la visite d’une ancienne prison SA Gefangnis, que l’on peut aujourd’hui visiter.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *