Les mondes souterrains de Berlin

Crédit photo: Berliner Unterwelten

L’association Berliner Unterwelten rassemble des passionnés de tout horizon qui sondent les sous-sols berlinois. Curieux me direz-vous ? Pas tant que ça puisque l’histoire de la ville se raconte à travers ses conduits, métros, bunkers, tunnels, sous-sol, anciens abris…

Berliner Unterwelten constituée d’historiens, archéologues, urbanistes, ingénieurs… mais aussi d’artisans, retraités, policiers… effectue des fouilles et mène des recherches depuis 1997. Grâce à la réunion de leurs compétences complémentaires et surtout à leur passion commune, ses membres ont pu mettre à jour de nombreux trésors souterrains oubliés de tous ou presque.

Pour financer ses quêtes l’association organise des visites guidées qui permettent de découvrir ses lieux secrets et inaccessibles au grand public. Evidemment vous imaginez ma grande excitation à l’idée de prendre part à l’une de ces explorations souterraines !!!

C’est mon coloc qui m’a fait découvrir Berliner Unterwelten en m’offrant une visite dans un ancien abri anti-aérien situé derrière une porte du métro Gesundbrunnen (Tour 1). On avait suivi un guide allemand très intéressant. Mais je dois avouer que quand 2 ans plus tard j’ai pu faire la visite en français avec mes parents, c’était encore plus passionnant car là j’ai vraiment tout compris. Sans parler de notre jeune guide française, Laure, archéologue de métier, qui envoûte ses groupes de visiteurs avec ses histoires et nous fait partager ses connaissances sur ce pan de l’histoire.
La visite de ce bunker était particulièrement saisissante car les lieux sont restés tels quels. On se met à la place de ces familles qui y trouvaient refuge pendant de longues heures, voir journées, quand les bombes s’écrasaient tout autour dans le bruit assourdissant des avions de chasse. Si ces Berlinois avaient su en plus que ce bunker n’en était pas vraiment un et qu’une bombe tombée à cet endroit leurs aurait été probablement fatale…

Mais les sous terrains de Berlin ne se résument pas à ceux de la seconde guerre mondiale. Depuis le mois de juin 2013 une nouvelle visite (Tour M) est accessible en français et à pour thème les tunnels creusés sous le mur et qui ont, pour quelques uns, permis à des Allemands de l’Est de s’échapper vers l’Ouest. On estime à plus de 1000 le nombre de personnes qui sont parvenus à s’enfuir par ses tunnels ou par les canalisations de la ville. Lors de la visite on apprend énormément sur cette époque de l’histoire berlinoise. Moi qui pensais en savoir déjà beaucoup ! J’ai été très émue par toutes ces biographies contées par Laure, les histoires vraies de personnes qui ont risqué leurs vies pour accéder à la liberté ou l’offrir à ceux qui étaient restés de l’autre coté du mur. C’est l’une des forces de l’association Berliner Unterwelten, d’être en contact avec ces héros encore vivants et qui peuvent témoigner de leurs aventures.

La troisième visite (tour 3) accessible en français nous entraîne à travers les couloirs de deux bunkers anti-atomiques, une plongée au cœur de la guerre froide. Le premier bunker est un abri anti-aérien qui fut reconverti en abri anti-atomique. A part une nouvelle couche de peinture et une machine quasi manuelle pour renouveler l’air, ce bunker n’avait pas spécialement été adapté contre la menace atomique. Le deuxième abri était plus moderne et étonnamment conçu… dans une station de métro dans laquelle vous êtes peut être déjà passé sans vous rendre compte de sa fonction originale ! Là encore on va de coursives en bunkers en passant par les quais de U-Bahn, découvrant avec surprise que les portes des couloirs du métro ne cachent pas toujours des salles de repos pour les employés de la BVG. Cette visite nous montre la naïveté (ou le cynisme) de ceux qui ont conçu de tels abris qui auraient été totalement inefficaces en cas de troisième guerre mondiale.

Lors de ces visites on découvre des objets d’époque, des installations techniques, des documents uniques, des panneaux explicatifs, des photos rares, des machines rouillées… On y fait aussi des expériences ludiques que je ne vous dévoilerai pas pour vous laisser la surprise.
Berliner Unterwelten a publié de nombreux ouvrages qui intéresseront les curieux et passionnés de l’histoire de Berlin.

A conseiller autant aux touristes qu’aux Berlinois qui veulent vivre l’espace de quelques heures l’histoire de Berlin. Outre les 3 tours que j’ai suivi, 7 autres visites sont accessibles en allemand et en anglais.

Toutes les infos sont sur le site de Berliner Unterwelten.

Tour 1
les samedis, 15 heures;
Visites supplémentaires: juin à octobre inclus: lun./ven./dim., 15 heures
environ 90 minutes
10 € (réduit 8 €, enfant 6 €)

Tour M
Juin à Octobre inclus: les vendredis, 12.30 heures
environ 120 minutes
13 € (réduit 10 €, enfant 6 €)

Tour 3
Juin à Octobre inclus: les samedis et dimanches, 11 heures
environ 90 minutes
10 € (réduit 8 €, enfant 6 €)

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *