Ports de Berlin

Grande ville industrielle jusqu’à la seconde guerre mondiale, Berlin était fort bien pourvue en ports. Et aujourd’hui ? On ne les remarque plus mais pourtant il en existe encore quelques uns. Balade portuaire aux quatre coins de la ville.

1. Le port de plaisance Treptow

A partir de la station Treptower park s’étend une longue promenade émaillée d’imbiss, cafés, vendeurs de crêpes, Berlinois en goguette et bateaux mouche. C’est l’un de mes lieux favoris pour profiter de la Spree à toutes les saisons, l’été étendue sur la pelouse, l’hiver au chaud dans un café doté d’une cheminée et situé sur un bateau, le Klipper. Vous pouvez aussi traverser le Elsenbrücke en empruntant le passage pour piéton et continuer votre promenade le long de la presque île de Stralau, zone portuaire et industrielle, largement bombardée pendant la guerre, convertie aujourd’hui en zone résidentielle de standing. Parmi les logements de luxe il reste encore quelques édifices de l’époque industrielle au bord de Rummelsburger See.

Rummelsburgersee

2. le port de plaisance Tegel

Une belle découverte automnale. En pleine tournée de Berlin à la recherche de bibliothèques d’architecte je suis arrivée dans le vieux village de Tegel. Le quartier au bord de l’eau est en pleine transformation, bientôt des logements de luxe apparaîtront. Il faut s’éloigner du centre pour échapper au bruit assourdissant des chantiers et retrouver le piaillement des oiseaux cachés dans les feuilles colorées de l’automne. Un pont rouge permet de traverser le canal et nous emmène sur une sorte de petite île jonchée de jardins ouvriers et habitations. Des bateaux de plaisance flânent sur l’eau. De retour vers le centre historique de Tegel, une promenade, baptisée Greenwich Promenade, offre les réjouissances habituelles : mini golf, glacier, pédalos…

port tegel

3. Le port industriel

Le port de Westhafen est le plus grand port industriel de Berlin et le second plus grand port fluvial d’Allemagne. Après sin inauguration en 1923, sa gestion fut donnée à la société BEHALIA (entrepôts et port de Berlin). On y découvre des bureaux administratifs au bas d’une tour de 52 mètres, un grenier de 10 étages où sont aujourd’hui archivés des journaux de la bibliothèque nationale et de nombreux bâtiments de stockage le long des quais. Largement bombardé pendant la guerre, le port s’est reconstruit et s’est doté des machines modernes et de nouvelles infrastructures. Curiosité, une église a été aménagée dans un ancien entrepôt et remplace l’église flottante qui fut détruite pendant la guerre.

port westhafen

4. Le port shopping

Le port historique de Tempelhof a été transformé en centre commercial, il y a deux bars de plage relativement vulgaires et un ferry qui fait des navettes pour traverser l’étendue d’eau. Bref les nouvelles utilisations du port sont un peu décevantes mais l’architecture a été conservée et rénovée avec succès et le lieu vaut le détour.

port_Tempelhof

5. Le port historique

Bien sûr il y a l’ancien port à Spittelmarkt, mais à part quelques bateaux et les écluses, difficile de se rendre compte qu’il s’agissait d’un port. En tout cas il ne s’agit pas de mon port favori mais l’un des plus anciens de la ville puisqu’il était situé aux portes des villages médiévaux de Berlin et Cölln qui formèrent plus tard la ville de Berlin.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *