Prinzessinnengarten, un jardin urbain

Crédit photo: Leila Garfield

Au bord du rond-point de Moritzplatz, dans le creux d’une rangée d’immeubles, le grillage feuillu est le premier indice du trésor caché dans ce quartier pas très sexy de Berlin : un jardin !

Mais pas un jardin comme celui du Luxembourg à Paris. Non, un vrai ! Avec des potagers rangés en allées de tomates, de concombre et de carottes, des arbres fruitiers parsemés de sceaux bleus et de brouettes, des fleurs élancées sur leur tige, une petite serre, un système élaboré d’irrigation et d’arrosage, des arbres serrés les uns contre les autres pour se réchauffer, un hamac fainéant qui se balance au gré du vent, des bancs en bois, des cabanes pour les enfants…

berlin_prinzessinnengarten

Mais comme le Prinzessinnengarten est un jardin urbain il comporte aussi un petit restaurant extérieur avec des plats totalement bio et faits-maison, une boutique-cabane où l’on peut acheter des légumes et des plantes aromatiques notamment, une bibliothèque et une aire de jeux pour les petits.

berlin_prinzessinnengarten

Cet espace original existe depuis l’été 2009 et a été initié par deux amis de la nature qui ont créé une association dite de « guerilla gardening »( ou comment se battre contre le dégradation de l’environnement armés de plantes et d’arrosoirs). Ils ont loué ce terrain situé autrefois dans le No man’s land du mur et abandonné depuis 50 ans. Aidé par des voisins, des amis et des militants ils ont transformé la décharge en paradis vert.

Mais le Prinzessinnengarten n’est pas qu’un projet écologiste.
Un aspect pédagogique : petits et grands sont initiés à la pratique du jardinage,
Un aspect économique : chacun peut s’engager dans la gestion du jardin et récupérer les fruits de son travail
Un aspect social : le jardin est un espace de rencontres privilégié entre les habitants du quartier et apporte la convivialité campagnarde dans la ville.

berlin_prinzessinnengarten

Mais voilà encore un beau projet menacé par la spéculation immobilière !!! Allez vite y faire un tour et signer la pétition pour que le jardin des princesses continue à pousser. Vous pouvez aussi participer à la sauvegarde du jardin en faisant un don ou en posant avec une pomme de terre dans le photomaton !

Prinzessinnengarten
Prinzenstrasse 35 – 38

4 Réponses à “Prinzessinnengarten, un jardin urbain”

  1. Fanny Havas

    Merci pour l’idée Elodie !

    J’ai adoré l’ambiance et le concept, ça me donne envie d’habiter dans le quartier pour pouvoir moi aussi avoir mes petits plants là.

    Je vous recommande le thé au herbes du jardin, où l’on cueille soi-même romarin, menthe et autres et que l’on met directement dans son verre !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *