Soundpainting au cinéma Delphi

Crédit photo: Sara Martinez

Une façade grise dans une rue anonyme de Weissensee, les 6 lettres sur le fronton sont les seuls indices qu’un trésor s’y cache. Dès qu’on y entre on sent le passé nous happer dans les années folles. Le long bar déploie ses bras dans la lumière rouge et nous dirige vers un tunnel obscur que quelques bouches illuminent. Passons par l’une d’elles pour découvrir la salle principale parsemée de tables et de spectateurs. Les murs voutés autour de la scène portent la marque des années de fête. Comme dans un bâtiment encore abandonné les peintures sont écaillées.

delphi1

Il faut dire que l’ancien cinéma muet Delphi vient seulement de se réveiller d’un long sommeil. Ce n’est qu’en 2012 qu’une équipe artistique a pris en charge le bâtiment croulant pour lui redonner vie. Ouvert en 1929 il avait été conçu pour accueillir 900 spectateurs. Peu endommagé par la guerre le Delphi rouvrit dès juillet 1945 sur ordre d’un général russe qui avait compris que la culture était un élément primordial à une époque où les Berlinois étaient assaillis par la faim et les maladies.

Malheureusement on n’examina pas assez consciencieusement le bâtiment dont le toit souffrait d’humidité et des morceaux de stuc commencèrent à pleuvoir sur les spectateurs. En 1959 le cinéma fut privé de ses films et devint successivement un entrepôt à légumes, une laverie puis un showroom d’orgues jusqu’en 2005. Aujourd’hui les nouveaux gérants aux motivations artistiques louent l’espace à ceux qui souhaitent y organiser des événements.

Delphi
Photo : Maria Letichetta Massetti

Après plusieurs occasions manquées je me rendis enfin au Delphi pour assister à un concert du Berlin Soundpainting Orchestra. Le soundpainting est un langage gestuel formé de près de 1200 signes. Un peu comme un chef d’orchestre, le soundpainter communique par ce langage avec ses musiciens et artistes et il développe la composition en fonction des réactions de ces derniers. Cette performance artistique est donc une improvisation géante !

J’avais déjà eu l’occasion d’entendre le Berlin Soundpainting Orchestra à l’occasion d’un concert joué sur des films muets surréalistes des années 20 au cinéma Babylon. Moi qui suis fan d’absurde, j’avais adoré la manière dont cette musique expérimentale habillait les films barrés de Luis Buñuel et Salvador Dalí. Cet orchestre s’est formé en 2011 et réunit une quinzaine d’artistes de toutes les nationalités.

delphi2

delphi3Photo : Sara Martinez

Cette fois-ci il était encore question de films surréalistes, ceux créés en instantané et dans le cadre du soundpainting par un vidéo artiste Avec quelques images de films de Georges Méliès en noir et blanc et beaucoup d’éléments graphiques divers l’artiste créé en fonction de la musique improvisée du Berlin Soundpainting Orchestra. Oubliez votre logique et laissez-vous entrainez dans ce voyage visuel et sonore qui vous entraîne une heure durant dans un rêve musical et fantasmagorique.

Le rideau ne peut plus tomber sur la scène mais les applaudissements marquent la fin de la performance. Le cinéma a retrouvé la parole le temps de quelques heures. Je monte à l’étage supérieur pour profiter encore de ce décor déchu.

Les rues de Weissensee sont calmes en ce dimanche soir. Pourtant cette banlieue de Prenzlauer Berg fut à une époque le petit Hollywood d’Allemagne. De nombreux films y furent tournés, notamment le cabinet du Dr Caligari. D’ailleurs une place à proximité du cinéma Delphi porte le nom de Caligari. Je passe devant une ancienne fabrique de pain qui a été transformée en cinéma et centre culturel nommé le « Brotfabrik » ! C’est ainsi, à Berlin on s’évertue à réinventer des fonctions aux lieux qui en avaient déjà.

Découvrez les prochaines dates de concert et suivez l’actualité du Berlin Soundpainting Orchestra ici et  sur facebook !

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *