Les meilleurs points de vue panoramiques de Berlin

La première chose que je cherche quand je visite une ville, c’est un beau point de vue qui me permet d’apprécier sa taille, son environnement, sa structure urbaine et sa nature environnante. Mais à Berlin, dépourvue de reliefs naturels, c’est relativement difficile. Construite sur d’anciens marécages, elle offrait un paysage plat à perte du vue. Mais l’histoire a introduit des collines artificielles dans les parcs de la capitale, et plusieurs édifices accessibles au public offrent de beaux panoramas. Si vous ne souhaitez pas dépenser d’argent pour prendre vos photos panoramiques, voici où aller.  

I. Les parcs panoramiques

Les parcs de Berlin sont innombrables et nous embarquent en pleine nature. Certains sont aussi des belvédères plus ou moins naturels qui offrent des panoramas feuillus sur la capitale.

1. Parc Humboldthain

A l’origine Berlin est une ville plate. Les reliefs que l’on y observe aujourd’hui sont généralement des « Trümmerberg» des collines artificielles constituées par les gravats de la seconde guerre mondiale.
Le parc Humboldthain est situé à la frontière entre Mitte et Wedding. Il fut créé dès 1869 pour fêter les 100 ans de Alexander von Humboldt. Pendant la seconde guerre un bunker et une tour de défense aérienne y furent construit. A la fin de la guerre les Français tentèrent sans succès de dynamiter la construction. A défaut celle-ci fut alors recouverte de gravats de la guerre. La plateforme supérieure est toujours accessible et est devenu un belvédère de choix pour une vue sur le Nord de Berlin. A noter que d’avril à octobre l’association Berliner Unterwelten propose la visite de 2 des 7 étages que comptent la tour.
L’été on peut profiter de la piscine et des nombreux open airs qui animent régulièrement le parc arboré.

Berlin_parc_panorama

2. Viktoriapark

Ce petit parc fut créé à la fin du 19ème siècle sur l’une des rares collines naturelles de Berlin. Le monument érigé à son sommet ressemble à une tour de cathédrale gothique et commémore la victoire contre Napoléon. C’est lui qui est à l’origine du nom au quartier de Kreuzberg. En remontant le chemin le long de la cascade qui dévale la colline on y arrive facilement. Là haut la vue à 180 degrés permet d’observer Berlin de tous les cotés. En été elle est un peu cachée par la végétation. En hiver le panorama est dégagé mais si la neige a déjà recouvert le sol, gare aux glissades !

berlin_parc_panorama

II. Les cantines avec vue

Pas besoin de se ruiner au restaurant de la tour de la télévision pour manger en face de Berlin. Voici 3 adresses de cantines dont la qualité de la cuisine est certes discutable… mais où l’on peut profiter d’une belle vue sur la ville.

1. Cantine de la Rathaus Kreuzberg

La plupart des mairies ont une cafétéria. Celle de Kreuzberg est située au 10ème étage et offre un joli panorama sur le quartier : l’église St-Bonifatius, le Viktoria Park, les Gneisenaustrasse et Yorkstrasse, le terrain en travaux de Gleidreieck et plus loin la Potsdamer Platz.

Niveau gastronomie, rien d’exceptionnel que du traditionnel à petits prix : saucisses de toute sorte et œufs pour le petit déjeuner servi jusqu’à 11h. A midi le menu change tous les jours et comporte des plats, végétariens ou non, autour de 4-5 euros. Le café est à 60 centimes et il y a des cappuccinos quand la machine fonctionne.

Quand j’y suis allée un matin à 9h la salle était presque vide, il y avait seulement quelques employés et ouvriers ainsi qu’un petit vieux qui s’écria de bonheur quand la dame de la cantine lui annonça que sa « Wurst » était prête.
Pour résumer, une jolie vue, une ambiance locale et des petits prix dans une location originale.

berlin-restaurant-panorama

2. Cantine du KaDeWe

Changement de décor et de clientèle au 7ème étage du Kadewe, le Grand Magasin de la Wittenbergplatz. Là aussi on se saisit d’un plateau que l’on fait glisser le long des rails en le garnissant au fur et à mesure des mets désirés. Mais la ressemblance avec un quelconque réfectoire s’arrête ici.

Dans le super jardin d’hiver vitré la lumière filtre de tous les cotés, le mobilier est moderne est mauve et l’on a envie de goûter à tous les plats joliment présentés. Les prix sont forcément plus élevés qu’à la cantine de la mairie mais pas aussi astronomiques que je ne le craignais et il y a des formules spéciales.
La vue s’envole entre les grues, au dessus des bâtiments sans charme de Charlottenburg. Vous l’aurez compris je n’ai pas été conquise par le panorama en lui-même mais j’ai été saisie par la clarté de l’espace. Je garde l’adresse en tête pour les courtes journées d’hiver et les visites touristiques en famille.

Berlin_panorama_restaurant

3. Cantine de la Technische Universität

L’une des « mensa » de la Technische Universität se situe au sommet d’une tour. Au 20ème étage, la vue au dessus de la Ernst Reuter Platz est impressionnante et saisissante. Tout autour du petit espace de restauration les fenêtres donnent à voir Berlin, de la tour de la télévision à Potsdamer Platz, de la Hauptbahnhof à Teufelsberg, du Tiergarten au clocher d’une vieille église de Charlottenburg…

La cantine en elle-même est plutôt chouette pour une cafétéria d’université. Sa petit dimension lui confère une ambiance intime. Les tables et banquettes sont le long des vitres pour déjeuner sans quitter Berlin des yeux. La qualité et les prix sont ceux d’une mensa c’est-à-dire une nourriture convenable pour des petits prix. J’accorde une mention spéciale au café.
Le seul risque en venant dans ce perchoir est de rester bloquer dans l’ascenseur. Bien que le bâtiment abrite le travail conjugué de Deutsche Telekom avec la Technische Universität le dernier élévateur à droite évolue de manière particulièrement menaçante. Pour éviter tout risque faites comme mon colocataire qui m’a guidé jusque ici, amusez-vous à monter les 20 étages à pieds !

Restaurant étudiant avec panorama

III. Les bars en plein air haut placés

Berlin est finalement bien organisée. Chaque quartier à son centre commercial sur plusieurs étages où s’étalent les mêmes magasins dans une organisation à peu près identique. Pour ma part j’ai horreur d’y aller mais c’est pratique car on y trouve tout ce dont on a besoin. Et surtout certains de ces centres commerciaux ont construit leurs parkings, non pas au sous sol, mais sur les toits. Ces dernières années, plusieurs bars en plein air se sont établis sur ces parkings qui ne sont plus utilisés.

1. Klunkerkranich

La première fois que j’ai découvert ce point du vue, c’était encore un parking. J’étais montée au plus haut avec l’ascenseur. Mais pour accéder au point culminant il fallait terminer le chemin à pied en passant par la rampe d’accès du parking. Là nous n’étions pas seuls. Des lycéens amoureux avaient élu cet emplacement de choix pour leur rencontre romantique. Et j’avais compris pourquoi, la vue du parking était magnifique et presque à 180 degrès. Les multiples petits toits rouges donnaient de l’éclat au ciel maussade. Là encore j’avais pu découvrir le centre de Berlin et les collines alentours avec un angle et un œil nouveau. 

Depuis, le bar Klunkerkranich s’est installé sur le promontoire et l’a aménagé avec beaucoup de succès. Un petit jardin communautaire accueille le visiteur ébahi. Il découvre ensuite l’immense espace couvert de longues tables. Il y a bien entendu une piste de danse. En hiver, une petite hutte permet de se mettre à l’abri des intempéries et de faire la fête tard dans la nuit.

2. Deck 5

Le Deck 5, le premier bar dans lequel je suis allée à mon arrivée à Berlin m’a confirmé que j’ avais bien fait de revenir vivre dans cette ville. Comme dans toutes les capitales on ne compte pas le nombre de cafés à Berlin. Mais dans cette ville on peut boire un verre dans des endroits exceptionnels, originaux et particuliers à des prix généralement corrects.

Le Deck 5 se trouve sur le toit du centre commercial Schönhauser Allee Arkaden. Pour y accéder, deux possibilités : les sportifs prendront l’entrée par la Greifenhagener Strasse et monteront les 7 étages. Pour les plus paresseux et jusqu’à 21h30, il suffit de passer par le centre commercial, profiter des escalators qui conduisent au parking et enfin prendre l’ascenseur jusqu’au 5ème étage.

Il ne reste plus qu’ à s’enthousiasmer pour le lieu. Le décor est typique des strandbars (« bar de plage ») : sable, chaises longues, de grandes tentes sponsorisées par une marque de cigarettes, des « sofas » blancs (en fait des palettes surmontées de coussins blancs) et des caisses en guise de table. Pour ma part je vous conseille de vous asseoir sur la balancelle et d’admirer le coucher de soleil derrière le boudha.

Ici on goûte la vue, on boit des cocktails, on mange sur le pouce et l’on profite du soleil berlinois.

Bar de plage en rooftop à Berlin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.